thé africain

Le concept de la collection Imara

Chez IMARA Tea, notre volonté est de faire ressortir le meilleur de l'Afrique en empruntant à la mode le concept de la collection.
Chacune mettra un pays à l'honneur et réunira les meilleurs thés et infusions produits localement. Avec Kasimba, notre toute première collection, c'est le Kenya que nous avons choisi de célébrer.


A la découverte du thé gourmet

La plupart des thés et infusions commercialisés en France sont aromatisés. Autrement dit, ils sont parfumés avec des arômes naturels ou artificiels.

Or plus une feuille de thé est travaillée, plus son goût d'origine et ses vertus sont altérés. Nous pensons au contraire qu'il faut préserver la qualité de chaque feuille, comme une invitation au retour à la nature. Nous nous sommes donc mis en quête de thés gourmets plutôt que gourmands, alliant finesse, rondeur et légèreté.

Kénya : une culture premium du thé


Dénicher des thés haut de gamme, riches en saveurs et en bienfaits, ne suffisait pas. Nous voulions aussi qu'ils soient originaux par leur provenance et leurs caractéristiques.

Ce double objectif nous semblait pleinement réalisable au Kenya.

Traversé par l'équateur, le pays bénéficie d'un ensoleillement considérable malgré deux saisons des pluies. L'association de chaleur et d'humidité est idéale pour cultiver des thés d'exception, et ce, toute l'année.

thé Imara

Les conditions sont encore plus optimales au centre et à l'ouest. Dans ces zones montagneuses et volcaniques, on trouve les plus hautes plantations d'Afrique, au-delà de 2 000 mètres d'altitude.

Chose exceptionnelle : les thés y sont produits de manière organique. C'est grâce à l'extraordinaire fertilité des sols, abondamment pourvus en minéraux, et la fraîcheur des températures, qui réduit la présence d'insectes et de champignons nocifs pour le théier.

Après la visite de plusieurs plantations, nous avons fait le choix singulier de ne pas proposer de thé vert dans notre collection. Pourquoi ? Car c'est de loin la variété la plus consommée en France. Par souci d'innovation, nous préférons valoriser des thés plus confidentiels et typiques du Kenya, comme le thé violet ou le thé jaune.


Le thé violet, une découverte Imara


Le thé violet, appelé aussi thé pourpre, doit son nom à la coloration de ses feuilles. Fruit d'une mutation rare du théier, il est cultivé dans la région du mont Kenya.

Bien qu'il pousse dans les mêmes conditions que le thé vert, sa résistance à la gelée, à la sécheresse et aux insectes nuisibles est bien supérieure.

Cela en fait un thé rare, recherché à la fois pour ses arômes hors du commun et ses effets antioxydants. On lui prête de nombreux bénéfices pour la santé : propriétés anti-inflammatoires et anti-microbes, réduction des effets du vieillissement et des risques de cancer, perte de poids, etc.

thé violet


Le thé jaune, un grand cru Imara


Le thé jaune, ou thé impérial, est un thé vert qui a subi une fermentation post-enzymatique légère. Très prisées des connaisseurs pour leur rareté, ses feuilles, reconnaissables à leur teinte dorée, ne sont récoltées qu'une seule fois par an.

Sa fabrication, qui requiert savoir-faire et patience, lui confère un goût doux, fin et sucré. Faible en théine, le thé impérial présente des vertus similaires au thé vert en matière de guérison, de maintien de la santé et de prévention des maladies.

Sa consommation régulière est recommandée pour faire baisser le taux de cholestérol.


La création de l'identité visuelle de la collection Kasimba


Nous avons goûté des dizaines d'échantillons puis sélectionné les meilleurs pour qu'ils soient testés en France.

Parallèlement, nous avons réfléchi avec un designer graphique kényan au nom et à l'identité visuelle de la collection. Ceux-ci devaient absolument refléter la richesse historique et culturelle du Kenya.

Au lieu de s'inspirer de la vision européenne, nous avons mené des recherches approfondies sur le pays ainsi que les peuples Maasaï et Kikuyu.

Nous en avons tiré d'innombrables symboles, graphismes et motifs. Comme une évidence, nous avons reproduit les plus incontournables d'entre eux sur nos emballages.

 thé jaune Imara


Le choix des couleurs non plus n'est pas anodin. Pour des raisons logiques, chaque emballage est aux couleurs de la variété de thé qu'il renferme : violet pour le thé violet, jaune pour le thé jaune, etc.

Nous avons retenu des couleurs vives parce qu'elles marquent les esprits, invitent au voyage et sont synonymes à nos yeux de bonheur, de partage et de bien-être.

Quant au nom, comment ne pas rendre hommage au swahili, une des langues officielles du Kenya ? Nous avons jeté notre dévolu sur Kasimba, qui signifie petit lion.


Un produit de luxe 100% made in Africa


Pour faire ressortir le meilleur du Kenya, nous devions proposer un "bidhaa" conçu de A à Z sur place.

Cela concerne bien sûr la culture et la récolte du thé mais aussi la confection des emballages.

Nous avons démarché plusieurs usines locales de production et l'une d'elles nous a proposé la meilleure solution : une boîte faite à partir de cartons recyclés pour limiter notre empreinte carbone.

Nos exigences étaient élevées car nous tenions à ce que la qualité de nos emballages soient en adéquation avec celle de nos thés. Heureusement l'équipe de l'usine a tout fait pour y répondre et, après six mois d'échanges réguliers, nous avons trouvé la bonne formule.

thé Imara


Les boîtes ont ensuite été livrées dans la plantation pour l'étape du conditionnement du thé en vrac.

Nous étions ainsi en possession d'un article 100% kényan, résultat du travail des populations locales. Encore fallait-il réussir à l'importer en France.

Pour nous qui lancions notre première entreprise, c'était un nouveau défi à relever et sans doute la phase la plus difficile du projet.

Nous avons mobilisé toutes les forces vives de l'équipe pour réussir cette opération d'import-export en une poignée de semaines.

Laissez un commentaire